Dans l’histoire de la Première Guerre mondiale, les femmes paraissent souvent absentes, leur présence ne se dessine qu’en filigrane. L’ouvrage Récits de captivité. Récits de captivité, Garaison 1914 donne la parole à deux d’entre elles, deux Allemandes, Gertrud Köbner et Helene Schaarschmidt, internées au camp de Garaison dans les Hautes-Pyrénées entre septembre et novembre 1914…